Exposition Amalia Rama

Pendant six semaines, les spectres d'Amalia Rama hanteront le château d'Ardelay. Elle présente ses "Corps incertains", un ensemble de photographies, installations et peintures.


Amalia Rama présente des photographies, installations et peintures, réunis sous le titre « Les corps incertains ». Une œuvre qui explore les dimensions fantasmagorique et organique de l'identité.

Artiste plasticienne, Amalia Rama travaille sur le lien généalogique, historique et revisite le corps comme une entité biologique. Elle s'est spécialisée dans la conservation et la restauration de biens culturels après des études en biologie. Son engagement dans la protection du patrimoine et la pratique artistique résonne avec l'histoire de son arrière grand-père, peintre malgache, acteur de la colonie française, dont les toiles ont été brûlées lors de l'incendie du palais de la reine à Antananarivo.

Après sa participation à la biennale internationale de Dakar en 2012, elle présente, pendant 6 semaines au Château d'Ardelay, son travail autour des « corps incertains » : une série de « fantômes » déclinés sous plusieurs formes  - photographies d'archives familiales, installations, dessins... -  mais également une série « organique » de peintures et de sculptures.

SERIE FANTOMATIQUE 
Les fantômes sont des petites sculptures en résine, creuses et lumineuses, regroupées dans un cercle « magique ». Cette installation a été conçue spécialement pour le château d'Ardelay. Au travers Les corps incertains, « dessins » numériques inspirés par ses sculptures, Amalia Rama propose une déclinaison de formes en mutations, un catalogue de métamorphoses  de nos identités.

Ses Portraits de famille et son installation Monuments, réalisés à partir des photographies de son album de famille retrouvé à Madagascar, proposent une expérience de mémoire ré-inventée, à mi-chemin entre fantasmes et réalité, qui mêle spectres intimes et historiques.

SERIE ORGANIQUE
Peintures
Coulures, taches, couleurs et fluides évoquent le corps comme entité biologique.
Sculptures résilles
Présentées comme des spécimens entomologiques ou des bijoux délicats, ces sculptures en résine polymère évoquent les réseaux nerveux.
 

Présentation de son installation au Château d'Ardelay

Son portait en pages actus

 

A noter : VISITE CONFERENCE DE L'EXPOSITION "Histoires de fantômes"
Mardi 23 avril - 20h - Château d'Ardelay Animée par l'artiste, Sophie Wahnich, historienne, et Natacha Chouchan, philosophe,
 

Amalia Rama

Photographies, peintures, installations

du 13 avril au 26 mai
Au Château d'Ardelay

 

  • Ouverture :
  • Mercredi, Samedi, Dimanche et jours fériés de 15h à 19h
  • Groupes et scolaires : tous les jours sur rendez-vous  - 02 51 66 95 41

Entrée gratuite

 

AgendaTOUT VOIR Flux RSS de l'agenda

Général

Culture

Sport

Association

Annoncer un évènement

Votre recherche

Rechercher dans le site

Recherche avancée +

bannière Portail famille côté

bannière villes fleuries

bannière ville sportive

bannière ville sportive 4 flammes